Lardux Films
 /  /  /  /  / Multimédia  / Films de Commande  /  /  /  /  /  /

Lutin du Meilleur film d’animation 2002

2001 , Court Métrage , animation

10 minutes, 35mm couleur, Format 1:85, DOlby SR, Visa n°100029 du 10/07/2001

un film de Jérôme Boulbès

une coproduction Lardux Films - Arte - Mori No Seishin

LE FILM

Un film magnifique et étrange, une plongée dans l’univers de Jérome Boulbès peuplé de paysages minéraaux de créatures fantastiques et de touilles maladroites. La séquence de fin est un morceau d’anthologie...

Au beau milieu du désert, Tau, sorte de larve géante, se meurt. Autour de cette agonie, toutes sortes de petites créatures entrent en conflit.

à propos du film

“ Pour la production du film, j’ai contacté Lardux parce qu’il était important pour moi de travailler avec des gens de cinéma et non pas des gens de post-production (comme le sont bon nombre de studios qui produisent occasionnellement des courts métrages). Bien que n’ayant jamais produit un film en images de synthèse, Lardux a abordé mon projet comme un film « normal », sans a priori sur la technique. Nous avons beaucoup parlé de cinéma et de problématiques d’ordre artistique au-delà de la technique (scénario, montage, musique, son...) et, à chaque étape, ils ont trouvé la bonne personne pour travailler avec moi. Ils croient en ce qu’ils font et prennent des risques. J’apprécie leur démarche de produire des films « accessibles » (comme le mien) et d’investir leurs bénéfices dans la production de films plus expérimentaux, voire engagés. ”

à propos de l’animation

“ De toutes les techniques de l’animation, l’image de synthèse implique une façon de travailler qui me correspond le mieux : plus théorique et moins manuelle. Entre esthétique et narration, je privilégie la narration, les recherches graphiques n’étant développées que dans la mesure où elles lui sont utiles. La 3D me permet de faire vivre mon univers, faire vivre mes personnages. ”

Extrait de la note d’intention du réalisateur


La Mort de Tau est une histoire sombre où les personnages cherchent a cacher leurs faiblesses de toutes sortes de façons... La frustration, la peur, l’envie et des égoïsmes divers mènent les uns et les autres - c’est ce qui devra ressortir avant tout du film.

Il s’agit de développer le petit monde déjà présenté dans Le Puits, en lui donnant, une plus grand consistance psychologique. C’est pourquoi il n’y a içi qu’un seul décor. L’accent sera mis sur l’animation, la mise en scène, les personnages.

Techniquement La Mort de Tau sera réalisé entièrement en images de synthèse. L’animation sera réduite au minimum nécessaire pour faire passer les émotions et donner le rythme, sans essayer de donner aux différentes créatures un réalisme morphologique - ce qui constituerait certes une prouesse technique, mais nuirait à la simplicité nécessaire pour rendre psychologiquement crédibles les personnages.

Jérome Boulbès (Avant réalisation)

Ce film est édité dans la compilation EN MAI FAIS CE QU’IL TE PLAIT et ANIMATIX.

A découvrir les autres films de Jérome : Le Puits en 1999, Rascagnes en 2002, Eclosion en 2006, et Masques en 2009 et Le Printemps en 2012.